Biennales Mondiales de la reliure d'Art en Vallée de Chevreuse

Nos Partenaires
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
French (Fr)English (United Kingdom)
Concours 2017 Thème 2017

Thème 2017

Cette année, nous retournons dans la littérature du 19ème siècle, avec l'auteur français le plus connu en France et au monde, Victor Hugo.

Notre préoccupation est de vous permettre d'exercer vos talents sur un livre aux proportions harmonieuses quant à ses dimensions et son épaisseur. « Les misérables » étant malheureusement trop long, après de longues réflexions nous avons opté pour le recueil de poèmes :

L'art d'être grand-père

affiche artTout au long de sa longue vie (1802-1885), Victor Hugo a été maintes fois portraituré. Ainsi nous suivons l'évolution de son visage depuis le jeune et fougueux journaliste du « Conservateur littéraire », le chef de bataille romantique le soir d'Hernani, le parvenu Pair de France, le député de Paris dévoué au Peuple (mais pas encore républicain), l'exilé de retour à Paris après la Commune. Ce visage là, orné d'une belle barbe blanche, mais marqué par la tristesse et la solitude, c'est celui qui nous retient aujourd'hui. Les photographes ont pris le relais des peintres et Victor Hugo, le très connu, est une cible de choix : il vient de perdre son épouse, son fils ainé et sa belle-fille, ses 3 autres fils le quittent, sa fille Adèle le fuit ; ne lui reste que Juliette, l'amie-amante de 50 ans et ... 2 petits- enfants, les enfants de son fils, Jeanne et Georges. Il se consacre complètement à leur éducation ; en même temps il compose « l'Art d être Grand-Père » recueil de poèmes publié en 1875. Le flamboyant auteur guide des foules révolutionnaires de la Commune assume maintenant le rôle de tuteur d'enfants en bas âge. Il prend son rôle d'éducateur très au sérieux et fait passer dans sa méthode éducative les progrès sociaux que lui-même avait proposé dans son œuvre romanesque : l'enfant est autre chose qu'un petit animal que l'on abandonne aux domestiques ou à la porte des églises ; on a le devoir de lui apprendre à lire, à développer son empathie à l'égard des miséreux . Il fait entrer le monde de l'enfance et tous les problèmes s'y attachant dans la société, ce qui est totalement nouveau. On peut dire que L'Art d être Grand-Père résume la philosophie de Victor Hugo.